Nouvelles En Bref

Académie créole: Martelly appelé à publier la loi

Recommander cet article
FaceBook  Twitter  

En conférence de presse ce jeudi à la Faculté Linguistique appliquée, le Comité pour établir l’académie du créole haïtien (CPEACH) appelle le président Michel Joseph Martelly à profiter de la Journée mondiale d’alphabétisation (8 septembre) pour publier la Loi relative à la création de l’académie du créole haïtien, déjà votée au Parlement.
Le Comité dit avoir cru que l’alphabétisation constitue un instrument important pour le développement de la population, dont se prévaut l’actuel pouvoir. Aussi, rappelle-t-il à l’État haïtien, la nécessité d’entreprendre une vraie campagne d’alphabétisation qui entrera dans un schéma général de développement et d’aménagement linguistique dans le pays.
« L’un des droits fondamentaux d’un peuple est celui de vivre dans sa langue maternelle », a dit le professeur Fritz Deshommes, l’un des membres du CPEACH, organisme qui fait un plaidoyer depuis 2009 pour l’implantation de l’Académie du créole en Haïti.
La loi portant sur la création de l’académie du créole étant votée par le Pouvoir législatif, le professeur Deshommes rappelle que l’institution dispose bel et bien de son titre légal. Il ne reste, insiste-t-il, qu’au chef de l’État qui a reçu cette loi depuis deux mois déjà, de la publier dans le journal officiel Le Moniteur conformément à la Constitution amendée, afin que l’académie puisse commencer à fonctionner.
Le professeur Fritz Deshommes a également attiré l’attention du Sénat de la République sur la nécessité d’un budget de fonctionnement pour l’académie dans le budget national 2013-2014 que les Pères conscrits s’apprêtent à voter.