Recherche

HPN - La Fédération nationale des travailleurs de santé (FENATRAS), a lancé un avis de grève dans le secteur de la santé qui devrait démarrer le 5 février prochain. Ce mouvement pourrait affecter les services dans les hopitaux et centres de santé publics, selon ce qu'a annoncé le président de ce syndicat, Levy Milot Félix.


Le responsable syndical a toutefois indiqué que la grève pourrait-être annulée moyennant le versement des arriérés sur l’ajustement salarial que les employés devaient recevoir depuis le mois d’août; la nomination de tous les employés travaillant comme contractuels ; la régularisation des salaires. "Ces trois conditions doivent être respectées par le MSPP le plus vite possible, conformément au protocole d’accord paraphé entre MSPP et la FENATRAS depuis plusieurs mois.
D’après le syndicaliste, l’État via le ministère de la Santé publique a augmenté le salaire des médecins et des infirmières et semble oublier les autres catégories d'employés.
« La ministre n’a malheureusement rien fait pour éviter la grève. Nous avons entrepris nombreuses démarches à cette fin », regrette Levy Milot Felix. Il a par ailleurs informé que les travailleurs de santé du Cap-Haitien et de Jérémie ont déjà approuvé cet arrêt de travail sans limite jusqu’à ce qu’ils obtiennent gain de cause.
Par ailleurs, nous avons tenté en vain d’avoir les réactions des responsables du MSPP, notamment la ministre de la Santé, Dr Marie Gréta Roy Clément, mais elle n'a pas décroché son téléphone. Un sms que lui avons envoyé en support est demeuré sans réponse.