Visite du président Martelly et du premier ministre Laurent Lamothe en Equateur qui promet de participer à la réalisation d'une police haïtienne plus à même de lutter contre la criminalité et à la prévention des catastrophes naturelles Visite du président Martelly et du premier ministre Laurent Lamothe en Equateur qui promet de participer à la réalisation d'une police haïtienne plus à même de lutter contre la criminalité et à la prévention des catastrophes naturelles  

USA-HAITI


Crise et sous-développement …



PORT-AU-PRINCE, 12 Novembre – Les sénateurs haïtiens n'ont pas voté le projet de budget public depuis deux années.
L'une de leurs revendications est le trop fort pourcentage dévolu aux secteurs politiques du gouvernement (palais national, primature, ministère de l'intérieur …).
Or c'est le même reproche qu'on pourrait adresser à l'aide américaine à Haïti. Trop peu au secteur de développement et le gros morceau à la bureaucratie politique (gouvernement et société civile).
Dans les dernières statistiques de l'USAID (Agence américaine de développement international) remontant à l'année 2012, le secteur 'Gouvernement et société civile' totalise 21.5% de cette assistance, tandis que 26.2% vont aux 'Programmes de Politique de Population / Santé Reproductive' etc. Soit donc la moitié de cette assistance de US 561 millions de dollars, votée par le Congrès pour Haïti en 2012 qui est consacrée principalement à la bureaucratie.
Alors que la santé de base récolte 6.4%, l'éducation seulement 2.2%, mais qui pis est, le secteur Energie seulement 1.5% alors qu'on parle de développement et de parcs industriels et autres ; la prévention des désastres : 1.0 % (alors que Haïti est l'un des pays les plus vulnérables aux catastrophes naturelles et surtout deux ans seulement après le séisme de janvier 2010 qui a fait près de 300.000 morts et détruit 150% du PIB du pays), tandis que les problèmes socio-politiques se voient encore attribuer 3.9% pour la Prévention et Résolution de conflits, Paix et Sécurité etc …
En un mot, ce sont les problèmes politiques qui consument le gros du budget public, aussi bien le budget national (comme le dénoncent nos sénateurs, mais tout en étant eux aussi partie du problème), que le budget de l'aide internationale, car il doit être de même avec l'assistance de l'Union Européenne.
Pouvoirs et société civile toujours prioritaires. De plus la présence de celle-ci, la société civile, dont nous ne contestons évidemment pas l'importance étant donné justement les proportions gigantesques prises par le secteur politique, mais il pourrait paraître plus normal, comme c'est le cas ailleurs, que la société civile soit soutenue plutôt par des institutions civiques et non gouvernementales comme les fondations Ford, Bill Gates etc.
Voilà donc un aspect de notre réalité qui passe trop inaperçu. Le poids des problèmes politiques est le principal handicap au développement du pays, à la création d'emplois, à une meilleure éducation et une meilleure santé pour la population, bref à une amélioration de nos conditions de vie à tous, à quelque catégorie sociale que nous appartenons.
Ce sont nos problèmes, et nos appétits politiques, qui continuent d'enfoncer Haïti dans le néant.
C'est bien connu que la politique dans notre pays consiste à se servir avant de servir.
Les sénateurs accusent le pouvoir exécutif de gonfler les postes gouvernementaux et de négliger le social …
Mais ce que les sénateurs négligent de mettre en relief (parce qu'ils participent aussi du problème) c'est comment cette crise politique perpétuelle, constante, éternelle monopolise tout le budget public, aussi bien national que l'assistance étrangère, les priorités continuant d'être portées sur les tentatives de résolution de cette satanée crise aux dépens non seulement des nécessités du social mais aussi du développement car seul le développement véritable (énergie, ouverture d'entreprises, agricoles ou industrielles, création d'emplois etc) est de nature à créer le véritable changement, un bond en avant qualitatif … à nous faire sortir du cercle infernal du chômage, de la misère et des malheurs, y compris, comme on l'expérimente encore cette semaine, les conséquences des désastres naturels toujours beaucoup plus graves qu'ailleurs....


Our Passion for Design

Interactively procrastinate high-payoff content without backward-compatible data. Quickly cultivate optimal processes and tactical architectures. Completely iterate covalent strategic theme areas via accurate e-markets.

Completely synergize resource sucking relationships via premier niche markets. Professionally cultivate one-to-one customer service with robust ideas. Dynamically innovate resource-leveling customer service for state of the art customer service.

Learn More

Les Toutes Dernières

18 novembre 2014 18H25
Les sénateurs à l’unanimité disent Non au renvoi du Parlement, en rejetant les torts sur l’Exécutif

 Le président du sénat de la République, Dieuseul Simon Desras, a dit ‘’NON’’ au dysfonctionnement du parlement en 2015, ce lundi 17 novembre, dans un discours adressé à la nation.


18 novembre 2014 18H02
Lettre des partis de l'opposition adressée au Président de la république, en ses bureaux

POLITIQUE DERNIERE HEURE

 Nous sommes, d’ores et déjà, disposés à engager des négociations sérieuses en vue de parvenir à un accord politique global’

 Port-au-Prince, le 15 novembre 2014,

Son Excellence Joseph Michel Martelly

Président de la République

En ses bureaux.


17 novembre 2014 01H50
Exposition «La peinture haïtienne et ses tendances»

Le Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) dévoile sa collection permanente, à travers l'exposition « La peinture haïtienne et ses tendances ».


17 novembre 2014 01H48
Le Président Martelly décore le Docteur René Charles

Vendredi 14 novembre au Palais National, le Président Michel Martelly a décoré de l'Ordre National Honneur et Mérite au Grade de Grand-Croix Plaque Argent, le Docteur René Charles, Président de la Fondation Haïtienne de Diabète et de Maladies Cardiovasculaires (FHADIMAC).


17 novembre 2014 01H46
Vers l’implantation d’un centre de télédétection spaciale

Lundi 17 novembre 2014, suite à l'accord signé en septembre 2012 lundi, Jean-Vernet Henry, le Recteur de l'Université d'État d'Haïti (UEH), et Michel Laurent, de l'Institut de Recherche pour le Développement (IRD), signeront, sous les auspices du gouvernement haïtien et de l'Ambassade de France en Haïti, une Convention franco-­haïtienne sur la Surveillance de l'Environnement Assistée par Satellite en Haïti (SEAS-Haïti).


17 novembre 2014 01H42
Des victimes de démolition de maisons au centre de PAP réclament justice et réparation

Plusieurs familles victimes de démolition de maisons dans les rues du Champ-de-Mars, de la Réunion, Saint-Honoré, et de l'Enterrement (centre de la capitale Port-au-Prince) réclament justice et réparation aux autorités étatiques.


Nouvelles En Bref

  • 70 Haïtiens perdus
  • Taux de Change
  • Ébola
  • Coopérants cubains
  • Bourses au Japon
  • Exposition de peinture
  • Docteur René Charles
  • Droits de l’enfant
  • Martelly veut rencontrer l’opposition
  • Victimes de démolition
  • Extradition d’un commissaire

Soixante-dix Haïtiens sans papiers ont été secourus, dimanche, dans l'île de la Mona, un îlot Portoricain inhabité, situé entre la République dominicaine et Haïti, où ils avaient été abandonnés, samedi soir (probablement par des trafiquants de boat-people), a appris HPN. Article Complet

A partir de 501 dollars, les clients des principales banques de la place achètent la devise américaine à 47 gourdes pour un dollar, et ceci depuis le jeudi 13 novembre. Article Complet

Les risques d'introduction de la maladie d'Ebola en Haïti sont très faibles, c'est la garantie donnée par la porte-parole de la Minustah (Mission des Nations Unies pour la stabilisation en Haïti). Article Complet

A Port-salut, dans le sud, des propriétaires de maison exigent du Ministère de la Santé publique le paiement de deux ans de loyers et charges locatives pour des Coopérants Cubains basés dans la région et menacent d'expulser ces derniers, a appris Haïti Press Network. Article Complet

Dix cadres du ministère de l'Éducation nationale et de la Formation professionnelle (MENFP), dont quatre sélectionnés du bureau central et six en provenance des directions départementales d'éducation, quitteront le pays, ce mercredi 12 novembre, en direction du Japon en vue de prendre part à un séminaire de formation

Article Complet

Le Musée du Panthéon National Haïtien (MUPANAH) dévoile sa collection permanente, à travers l'exposition « La peinture haïtienne et ses tendances ». Avec plus d'une cinquantaine d'œuvres picturales, disposées en tranches chronologiques, le Musée offre aux visiteurs le plaisir d'apprécier les tendances de la peinture haïtienne au fil des années.

Article Complet

Vendredi (14 novembre) au Palais National, le président Michel Martelly a décoré de l'Ordre National Honneur et Mérite au Grade de Grand-Croix Plaque Argent, le Docteur René Charles, Président de la Fondation Haïtienne de Diabète et de Maladies Cardiovasculaires (FHADIMAC). Article Complet

Les partenaires du Fonds des Nations-Unies pour l'Enfance (UNICEF) et l'Union Européenne ont procédé, le mardi 11 novembre, au lancement d'un manuel sur les droits des enfants, qui « contribuera à renforcer la coopération en matière de protection de l'enfant », a déclaré le représentant de l'UNICEF en Haïti, M.

Article Complet

Le président Michel Martelly prêt à rencontrer l'opposition pour discuter de l'agenda d'éventuelles négociations, selon son porte-parole: le MOPOD confirme avoir reçu une correspondance du chef de l'Etat, mais souligne qu'elle ne renferme 'aucune précision'. Article Complet

Plusieurs familles victimes des démolitions de maisons dans les rues du Champ-de-Mars, de la Réunion, Saint-Honoré, et de l'Enterrement (centre de la capitale Port-au-Prince) réclament justice et réparations à l'Etat.

Article Complet

Le commissaire de police Télémaque Claude, qui était responsable du commissariat de Léogane, a été arrêté pour son implication présumée dans le trafic illicite de la drogue. Article Complet