Les Toutes Dernieres

Recommander cet article
FaceBook  Twitter  

29 août 2014 16H00
Destruction de 4.5 kilos de stupéfiants à Ganthier

Port-au-Prince, le vendredi 29 août 2014- La Brigade de lutte contre le trafic de stupéfiants (BLTS) a procédé, ce vendredi, dans la localité de Mazi, dans la commune de Ganthier, à la destruction d’environ 4.5 tonnes de drogues saisies au cours des interventions menées durant les deux dernières années. L’opération s’est déroulée, en présence du ministre de la Justice, Jean Renel Sanon, du directeur général de la Police nationale d’Haïti, Godson Aurelus.

Le stock détruit était constitué de 4 447 kilos de marijuana saisis, en majeur partie, dans la région Sud du pays et de 57 kilos de cocaïne, dont 24 kilos ont été testés positifs.



 
29 août 2014 06H58
L'activiste Haitien André Michel inculpé, renvoyé par-devant le tribunal criminal

PORT-AU-PRINCE, Haiti (HCNN) -- Le juge d'instruction Lamarre Bélizaire a rendu mercredi son ordonnance dans le dossier de l'assassinat, en octobre 2010, de l'étudiant Frantzy Duverseau et a renvoyé par-devant le tribunal criminel l'avocat et activiste André Michel, ainsi que 3 autres inculpés dont l'arrestation est ordonnée par le magistrat instructeur, a-t-on appris de source judiciaire.
Enold Florestal, Josué Florestal, André Michel et Jeanco Honorat sont inculpés et poursuivis pour "les faits d'assassinat qui leur sont reprochés au préjudice de Frantzy Duverseau, à l'intérieur de la résidence privée de ses parents

 
29 août 2014 06H57
Vingtième anniversaire de la mort du Père Jean Marie Vincent

Ce 28 août 2014 ramène le 20e anniversaire de l’assassinat du Père Jean Marie Vincent. La Fondation Jean Marie Vincent et autres organisations des droits humains déplorent le fait que 20 ans après, la victime qu’ils considèrent comme un symbole de la justice sociale en Haïti, n’a pas encore trouvé justice.
A l’occasion de la commémoration du 20e anniversaire de l’assassinat du Père Monfortain, Jean Marie Vincent, la Fondation Jean Marie Vincent, le Réseau national des droits humains (RNDDH), la Plateforme des Organisations Haïtiennes de Droits Humains (POHDH) et d’autres organisations des droits humains en ont profité pour réclamer justice pour l’ancien Vicaire de la paroisse de Bassin Bleu.
Esaïe Clervil, assistant de programme de formation au sein du RNDDH, dénonce le fait que la justice haïtienne ne se soit prononcé jusqu'à présent sur le dossier.
L’actuel président du CSPJ, Anel Joseph Alexis, qui, en 2005, conduisait l’affaire au niveau de la Cour d’Appel, avait décidé de classer le dossier sans suite, en dépit des contradictions enregistrées dans les témoignages des personnes inculpées, a déploré le RNDDH.
La Fondation Jean Marie Vincent et les organisations des droits humains invitent les autorités judiciaires à prendre leurs responsabilités afin que justice soit rendue au co-initiateur du mouvement paysan national, « Tèt kole ti peyizan ayisyen. »
D’un autre côté, Romestil Pierre Melisca a indexé le Groupe Bigio qui, dit-il, aidé par certains membres du pouvoir en place s’acharne pour s’accaparer 22 carreaux de terre achetés par le Père Jean Marie Vincent, avant sa mort, au niveau de Ti Tanyen en vue de développer un programme d’agriculture.
Le groupe Bigio a procédé à la destruction, en juin 2013, de plantes estimées à plus d’un million de gourdes dans le cadre d’un projet de jardin collectif engageant plus de 50 paysans, a rapporté Melisca.
Par ailleurs, la Fondation Jean-Marie Vincent a décidé de commémorer, ce mois d’août 2014, le vingtième anniversaire de l’assassinat du père Jean-Marie Vincent par plusieurs manifestations à Port-au-Prince et en province.
« Ceux et celles qui ont connu Jean Marie Vincent n’acceptent pas qu’il soit relégué dans l’oubli, ni que le crime demeure à jamais impuni, a déclaré le Père Frantz Grandoit, coordonnateur du Conseil de la Direction de la Fondation.
Par cette commémoration, la fondation entend célébrer la vie d’un chrétien et citoyen authentique mort pour la liberté, interroger son passé et inviter à découvrir ensemble ses engagements pour une nouvelle Haïti.
A FOKAL, du 28 août au 13 septembre 2014, l’exposition « Jean-Marie Vincent, prêtre engagé, éducateur et entrepreneur social », retracera le parcours du disparu en images et en textes. Et le 30 août, la Fondation Jean-Marie Vincent propose à FOKAL également, une conférence sur son parcours dans les domaines de l’éducation, de l’environnement, de l’économie et de la politique.
Des activités sont prévues aussi à New York et Miami (USA) dans le cadre de cette commémoration.
Le Père Jean Marie Vincent a été assassiné, le 28 août 1994 vers 8 heures du soir, devant la maison des Pères Montfortains, au No 4 de la rue Baussan à Port-au-Prince, sous le régime militaire putschiste du Général Raoul Cédras. Ses funérailles ont eu lieu le 2 septembre 1994. HPN

 
27 août 2014 19H55
Le Mandat d'amener contre l'ex-président Aristide est-il oui ou non toujours valable?
Le doyen du tribunal de première instance de Port-au-Prince, maitre Raymond Jean Michel s’est contredit à propos du mandat d’amener émis par le juge Lamarre Bélizaire contre l’ex-chef de l’état, Jean Bertrand Aristide. Tandis qu’il a affirmé la semaine dernière que ce mandat tombe en raison de l’action en récusation en cours contre le magistrat instructeur, le doyen a déclaré ce mercredi que seul le juge d’instruction ou une juridiction compétente peut suspendre le mandat, accusant la presse d’avoir déformé ses propos.
 
27 août 2014 19H53
Hausse du prix de l'essence ?
Les prix des produits pétroliers seront revus à la hausse prochainement quelque soit la décision des sénateurs qui planchent actuellement sur le projet de budget pour le prochain exercice fiscal. Des propos tenus ce mercredi par la ministre de l’économie et des Finances, Marie Carmelle Jean Marie, à l’issue d’une séance de travail avec les membres de la commission économie et finances du Sénat.

 
27 août 2014 19H52
Evasion planifiée à l'intérieur même de la prison de la Croix des Bouquets
Le chef de la police nationale a laissé entendre ce mercredi que l’évasion des prisonniers de la prison civile de la croix des bouquets a été planifiée à l’intérieur même du centre carcéral. Cela s’est fait en complicité avec les geôliers, a indiqué Godson Orélus, qui a répondu à la convocation des membres de la commission justice et sécurité du grand corps.

 
27 août 2014 19H50
Se dirige-t-on vers le remplacement du président du conseil électoral provisoire actuellement convalescent ?
Depuis quelques jours, Max Mathurin ne se présente que rarement à son bureau et serait inapte à exercer ses fonctions, selon des sources proches du conseil. Ce mercredi, les membres du conseil électoral devaient se réunir notamment sur cette question mais faute de quorum, la rencontre n’a pas eu lieu. Le secrétaire général, Applys Félix, a fait savoir que la vice-présidente, Chantale Raymond devrait en principe assurer provisoirement la présidence du CEP, mais elle est en voyage.
Le député ACklush Louis Jeune dénonce des manœuvres de l’exécutif pour remplacer le président du CEP, Max Mathurin, par la conseillère, Yolette Mengual. Le parlementaire croit savoir qu’une réunion s’est déroulée en ce sens hier soir au Palais national avec la conseillère en question.

 
27 août 2014 07H20
Campagne de sensibilisation lancée par le Ministère de la Santé
Campagbne de sensibilisation lancée par le Ministère de la Santé

Le ministère de la Santé publique et de la Population (MSPP) a annoncé, mardi, une journée d’assainissement le 29 aout prochain dans le cadre d’une série de campagnes de sensibilisation visant à conscientiser la population à une mobilisation citoyenne dans la lutte contre les maladies transmises par vecteur.


Des maladies transmises par vecteur telle la malaria, la fièvre dengue, la filariose, chikungunya etc peuvent devenir plus fréquentes et peuvent se propager plus rapidement durant la saison pluvieuse, a expliqué Georges Dubuche, Directeur général du MSPP.
Les agents causant ces pathologies doivent nécessairement transiter par un moustique (vecteur) qui les transmet à l’homme à l’occasion d’une piqûre.
Cette activité vise donc, selon le docteur Dubuche, à porter la population à adopter un comportement plus responsable du point de vue d’hygiène afin d’éviter d’attraper ces types de maladies.
Le Directeur général du MSSPP invite donc la population à tenir les ménages et leurs quartiers propres afin de se prévenir contre les maladies transmises par vecteur.
Cette campagne va se réaliser dans le cadre d’un partenariat entre le MSPP avec d’autres ministères et autres institutions, tels le Ministre de l’environnement, le ministère de l’intérieur, le ministère de la jeunesse et des sports, Unicef, la croix rouge etc.
M.Jacques Agénor Clerger, qui représentait la Croix rouge, a promis le plein soutien de l’institution dans cette campagne. Tous les volontaires de la Croix rouge sont déjà mobilisés. Des messages vont être envoyés à la population à travers la Radio Croix rouge et par téléphone.
M.Clerger a aussi invité la population à s’impliquer davantage dans cette lutte visant à protéger sa propre santé.
Par ailleurs,le Directeur général du MSPP a annoncé le lancement, ce 27 aout, de la campagne de vaccination contre le choléra à Saut D’eau, Plateau Central.

 
25 août 2014 18H37
A Saint Marc, des inondations font 3 morts

Trois morts, dont deux samedi (2 sœurs) et 1 dimanche, plusieurs maisons ont été endommagées suite aux pluies diluviennes qui se sont abattues au cours de ce week-end sur la ville de St-Marc. La mort des deux sœurs est due à des inondations, et la troisième victime a été touchée à la nuque par la chute accidentelle d’une enseigne commerciale, a appris HPN.
Plusieurs quartiers de Saint Marc sont inondés, après environ 2 heures d’averse. Deux personnes sont portées disparues. Elles auraient été emportées par la Petite Rivière de SaintMarc, selon le maire et leur famille.
Le ciel est pour le moment menaçant sur les 8 communes du‪ ‎Bas‬-Artibonite, informe la DPC (Direction Protection civile).
Cette situation est causée par le passage de la tempête tropicale Cristobal qui continue d'influencer le temps sur l'Ile d'Haïti, informe le centre national de météorologie (CNM).
Des averses orageuses et des coups de vents restent possibles sur le pays, principalement dans les régions situées dans le secteur nord.
Le CNM et la Direction de la protection civile demandent à la population des zones à risques de rester vigilante et d'appliquer scrupuleusement les consignes de sécurité en cas d'inondations, d'éboulements ou de glissements de terrain, d'orages violents et de fortes rafales de vent.
Pour mardi et mercredi le temps sera partiellement nuageux dans la journée, avec des possibilités de pluies et d'orages isolés en fin d'après-midi ou en soirée, informe le CNM.

 
25 août 2014 18H35
Newton Saint Juste et André Michel agressés à Petit Goâve

Les avocats du barreau de Port-au-Prince André Michel et Newton Louis St Juste ont été agressés, le lundi 25 août dans la matinée, à Petit-Goâve, par des hommes armés de bâton et d’armes à feu, a appris Haiti Press Network.
En visite de courtoisie, ce lundi, chez les parents et amis des personnes victimes, dont certaines tuées par balles le 17 août à Petit-Goâve (Ouest), les deux avocats, opposants au régime en place, André Michel et Newton Louis St Juste, ont été agressés par une quinzaine d’individus armés.
Le coordonnateur de la commission de mobilisation pour libérer les prisonniers politiques au sein du MOPOD, Jean Pierre Richard Célissaint, qui accompagnait les deux juristes, a été victime, lui aussi, des actes d’agression.
« C’est la population de Petit-Goâve qui nous a sauvé des agresseurs en nous cachant pendant plus de 40 minutes au Parquet de cette juridiction », a expliqué à HPN, Me André Michel.
Il a aussi précisé que la police a dû intervenir pour leur porter secours car « les agresseurs voulaient leur faire un mauvais sort. »
L’avocat André Michel a pointé du doigt le député de la circonscription de Petit-Goâve, Jacques Stevenson Thimoléon, d’être à la base des actes de violence [policière], dont plusieurs citoyens ont été victimes, dans la soirée du 17 au 18 août dernier à Petit-Goâve.
Lors de la commémoration de la fête patronale de Petit-Goâve, un festival musical qui se déroulait sur la Place publique, le 17 août dans la soirée, a été interrompu par des membres de la police, faisant des morts et des blessés par balles. Ces policiers ont été indentifiés comme des agents de l’Unité départementale maintien d’ordre (Udmo) de la Police nationale, selon des témoins.
L’Inspection générale de la police a condamné les actions de ces agents et pris des mesures à leur encontre. HPN

 
25 août 2014 18H28
Marcelle Martelly n’est plus dans la course pour le poste de Gouverneur de Floride

Marcelle Martelly, la sœur aînée du Président Michel Martelly, n’est plus engagée dans la course pour le poste de Gouverneur de l’Etat de Floride faute d’appui financier, a appris l’agence HPN. Elle devait affronter le républicain sortant Rick Scott et son adversaire Charlie Crist.
« On devrait avoir près de 12 millions de dollars pour entamer une campagne électorale de cette taille et séduire l’électorat floridien qui est composé de différentes communautés » a déclaré Marcelle Martelly au correspondant de HPN aux Etats-Unis.
« Mon directeur de campagne m’a conseillé de me retirer de la course, alors je l’ai fait. En attendant les prochaines élections en 2018, je vais continuer de soutenir les enfants en Haïti avec ma fondation. »
Alors que les élections primaires auront lieu ce mardi 26 août 2014, aucune information n’est disponible sur la candidate américaine d’origine haïtienne dans les bureaux de vote. Le nom de domaine www.governormarcellemartelly.com est pour le moment désactivé sur le Web.
L’adversaire de Charlie Crist, qui a dépensé plus de 100 millions de dollars pour la campagne électorale, est désormais la démocrate Nan Rich, qui était sénatrice de l’État jusqu’en 2012.
Frantz Alcéma (USA)

 
25 août 2014 09H29
Nouvelles élections ce mardi à North Miami

NORTH MIAMI, Floride – Les résidents de North Miami retournent aux urnes ce mardi (26 août) pour choisir un remplaçant (ou remplaçante) à la mairesse suspendue Lucie Tondreau.
La municipalité de 59.000 habitants espère aussi en profiter, selon le quotidien Miami Herald, pour refaire son image.
Le 20 mai écoulé, la mairesse élue Lucie Tondreau a été ‘renvoyée’ par le Gouverneur de Floride, Rick Scott, après avoir été arrêtée sur des charges de conspiration et de fraude immobilière.
Elle est accusée d’avoir utilisé son émission radiophonique en langue créole pour aider à recruter des ‘faux’ candidats pour des prêts d’achat de maisons. Une opération frauduleuse d’un montant de US millions. Et qui a eu lieu avant son élection.
Le mois dernier, un des 4 co-accusés, Karl Oreste, a plaidé coupable, se déclarant aussi prêt à témoigner contre l’ex-mairesse.
Les principaux candidats aux élections de ce mardi sont l’ex-maire Kevin Burns, le médecin Smith Joseph et l’ancien conseiller municipal Jean Marcellus.



 
25 août 2014 07H58
Violences policières à Petit Goâve : le CSPN condamne
Le Conseil Supérieur de la Police Nationale (CSPN) condamne fermement les violences policières perpétrées par des membres de l’UDMO dans la nuit du 17 au 18 août dernier à Petit-Goâve, lors des activités de clôture de la fête patronale de cette ville. Ces violences ont causé 43 blessés, dont deux par balles. Deux personnes sont encore hospitalisées.

Une commission d’enquête diligentée par l’Inspecteur Général en chef de la Police Nationale a été formée tout de suite après l’incident. Plusieurs personnes ont été auditionnées. Selon les informations parvenues au CSPN, l’un des agents de l’UDMO accusé d’avoir fait feu sur la foule serait en fuite aux Etats-Unis. Des contacts ont déjà été établis avec les autorités américaines pour son arrestation puis son rapatriement. L’Inspection Générale de la Police Nationale se penche sur le cas de ce policier fautif, qu’elle traitera avec la dernière rigueur.
 
25 août 2014 07H47
In terrible accident à L:ing Island coute la vie à 5 personnes
Fiery crash kills 5 in Long Island town, 3 children among the dead
Myriam Lebrun, 37, of Brooklyn, was driving west on the Southern State Parkway when the car carrying her three children, ages 8 to 14, and their grandmother, 68, when the vehicle veered off the highway and struck a tree. The car burst into flames that ‘reached 10 to 15 feet in the air,’ according to one official.
Five people died — including three children — in a fiery car crash Saturday night in Babylon, Long Island, police said.
Myriam Lebrun, 37, of Brooklyn, was driving west on the Southern State Parkway with her three children and their grandmother, when the car veered off the highway between exits 38 and 39, state police said.
New York State Police said Lebrun was on her way home to Brooklyn after visiting family in Suffolk County when the 1998 Honda Accord struck a tree and burst into flames.
Lebrun, her children Marcus Jeanty, 14, Marcel Jeanty, 9, and Kayla Jeanty, 8, and their grandmother Moise Yolande, 68, died at the scene, police said.
North Babylon First Assistant Fire Chief Robert Cabano, who was one of the first to arrive on the scene, said flames pouring out of the car reached 10 to 15 feet in the air.

State police responded to a fatal crash that killed five people in Babylon, Long Island.
Previous

AJ RYAN/STRINGER NEWS SERVICE
“There was a heavy fire condition to the front of the vehicle and (to) the passenger’s side,” Cabano said. One passenger had been ejected from the car and the four others were trapped inside.
“It’s absolutely tragic,” he said. “It’ just tragic. It’s horrible.”
It took firefighters 15 minutes to put out the blaze. It was not clear if the family died on impact, he said. “I would hope so. No one should suffer in that way.”
It was not immediately known what caused the car to drive off the parkway and officials were investigating Sunday.

 
23 août 2014 17H32
Enfin la publication de la liste des évadés du 10 Août 2014
Publication de la liste des évadés de la prison civile de la Croix-des-Bouquets

Après l’évasion spectaculaire à la prison civile de la Croix-des-Bouquets, plus d’un attendait la réaction de la Police nationale d’Haïti et du gouvernement. Elle ne s’est pas faite attendre. Près d’une cinquantaine d’évadés ont déjà été rattrapés et placés en sûreté derrière les barreaux.

D’autres mesures ont été prises pour renforcer la sécurité à travers les instances pénitentiaires du pays. À cet effet, des caméras dotées de systèmes d’alerte thermique ont été installées. Les marchands ont également été évacués dans les rues bordant la prison. Sans compter les nombreuses mesures administratives prises pour changer le commandement et les agents fautifs de ce malencontreux événements

Encore une fois, Directeinfo prend les devants et vous propose la liste tant attendue des évadés de la prison civile de la Croix-des-Bouquets. cliquez sur le lien suivant pour visualiser cette liste.

Voir la liste sur le site de directeinfo:

http://directeinfo.com/liste-des-evades-de-la-prison-civile-de-la-croix-des-bouquets/